Une alimentation équilibrée pour les femmes

Une bonne nutrition bien équilibrée est la clé de la santé féminine. Pour le fonctionnement normal de l’organisme de la femme son corps a besoin d’une certaine quantité d’énergie quotidienne, qui est consisté de trois principaux macronutriments:

  • Protéines
  • Graisses
  • Glucides

Il est très important que la nutrition de la femme contienne suffisamment ces trois éléments fondamentaux, sinon le corps féminin ne sera tout simplement pas capable de faire face au travail, qu’il doit effectuer pendant une journée entière. Il y a une règle générale qui stipule que notre alimentation quotidienne devrait être composée de 20 pourcents de protéines, 30 pourcents de graisses et 50 pourcents de glucides. Cette relation simple est basée sur les besoins quotidiens de la personne moyenne statistique et varie en fonction de besoins personnels de l’individu.

Une nutrition équilibrée pour les femmes :

Graisses

Beaucoup de femmes savent que les aliments gras sont les plus riches en calories et son excès dans le ration alimentaire peut contribuer à un gain de poids. Et c’est tout à fait vrai. Par exemple, un gramme de la graisse fournit environ 9 calories, tandis qu’un gramme de glucides apporte seulement 4 kcal. Toutefois dans tous les cas la consommation des graisses ne peut pas être réduite à un minimum pour éviter d’avoir des problèmes de santé, surtout au niveau de la peau et les cheveux. Les nutritionnistes recommandent à consommer en moyenne de 30 à 50 grammes de matières grasses par jour. Cela permettra à notre corps d’être pleinement fonctionnel sans préjudice sur la silhouette.

Protéines

Les protéines constituent aussi une source d’énergie importante comme les glucides. Mais le plus important c’est que les protéines jouent un rôle primordial dans le transport des éléments dans le corps ainsi que dans la synthèse d’anticorps immunitaires et d’une hormone si importante comme l’insuline. Une alimentation bien équilibrée pour les femmes devrait obligatoirement inclure des aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson, le fromage et les œufs. Il faut noter ainsi que, pour la construction et récupération de nos muscles notre corps a besoin de protéines animales et pas de protéines végétales. Ces derniers ne contiennent pas tous les acides aminés essentiels et en plus les protéines végétales sont mal absorbées par le système digestif en raison de leur teneur élevé en fibres. Environ deux tiers de l’apport alimentaire quotidienne des protéines devrait consister en protéines d’origine animales. Une femme a besoin de consommer environs 1-1,5 grammes de protéines par 1 kg de son poids en moyenne.

Glucides

La base d’un menu de régime alimentaire équilibré pour les femmes devrait être consistée de glucides complexes. Contrairement aux glucides simples la fission des glucides complexes nécessite beaucoup plus de temps et vous apporte un maximum d’énergie. Il est souhaitable de consommer de tous types des glucides dans la matinée ou dans la première moitié de la journée. Par exemple, le petit déjeuner peut inclure des flocons d’avoine avec une tranche de pain de blé entier et pour le déjeuner vous pouvez vous permettre les pâtes de blé dur ou d’un plat de légumes. Et en tout cas, il ne faut pas oublier les collations. Les fruits frais feront parfaitement face à une légère sensation de faim dans le cas quand le dîner est encore loin, et vous avez besoin de recharger vos batteries d’urgence.

Menu équilibré approprié pour la semaine pour la femme

Une femme de 40-50 ans, menant une vie sédentaire, pour maintenir son poids constant doit consommer environ 1500 calories par jour. Selon le poids, l’âge et le niveau de ses activités physiques ce chiffre peut être un peu supérieur ou inférieur. Toutefois, les nutritionnistes recommandent fortement de ne pas en réduire en dessous de 1200 calories par jour.

Recommandations générales sur l’élaboration d’un menu équilibré pour une femme

  • Ne pas utiliser de la mayonnaise, la crème fraîche riche en graisses, ainsi que du fromage et de la sauce pour la torréfaction
  • Ne pas abuser avec le sucre dans le thé ou dans le café
  • Les portions devraient être modérées, mais pas trop petites
  • Vous pouvez prendre 1 ou 2 collations par jour, pour lesquelles les fruits ou yaourt nature conviennent parfaitement
  • Ne pas mettre trop du beure sur le pain grillé (toastes)
  • Toujours retirer la peau du poulet
  • Les aliments sucrés il vaut mieux manger le matin
  • Ne pas faire trop grandes pauses entre les repas, mais en même temps essayer de respecter 2-3 heures entre les repas
  • En aucun cas, ne pas rater le petit déjeuner. Le premier repas de la journée doit être le plus nutritif et riche en calories
  • Prenez les vitamines
  • Buvez suffisamment d’eau

Une alimentation équilibrée pour les femmes après 40 ans

Après 40 ans, le métabolisme de la femme se ralentit considérablement. En raison du mode de vie sédentaire il persiste souvent une croissance régulière du tissu adipeux et une dégradation significative de la masse musculaire. Une augmentation de l’activité physique doit nécessairement être accompagnée d’une consommation modérée de la nourriture. Le besoin en vitamines et en minéraux chez les femmes de plus de 40 est élevé, il faut donc choisir un régime alimentaire spécial conçu pour cette tranche d’âge. La règle générale est en tout cas de ne pas suivre un régime alimentaire strict. Un tel régime est susceptible de ralentir davantage votre métabolisme mais ainsi à emmener vers une dépression nerveuse. Les femmes après 40 ans doivent prêter son attention à l’augmentation des activités physiques comme le yoga ou aquagym par exemple.

Une alimentation équilibrée pour les femmes après 50 ans

Une fois qu’une femme traverse la prochaine marque de dix ans, elle devrait réfléchir sérieusement sur le sport et de cesser de croire aux promesses qu’un régime alimentaire lui permettra à se débarrasser des kilogrammes supplémentaires. Il faudra accepter ce ralentissement naturel du métabolisme et essayer de ne pas manger en trop. Les femmes de plus de 50 ans doivent se familiariser avec les principes d’une alimentation séparée, boire beaucoup d’eau purifiée et consommer moins des produits contenant beaucoup de graisses. Les activités physiques modérées contribuent à améliorer la santé et réduire l’appétit. Ainsi vérifier régulièrement le taux d’hormones chez un endocrinologue.

À tout âge, une femme doit comprendre les particularités de son organisme à ce stade de la vie et de l’accepter. Une alimentation équilibrée est une partie très importante des mesures qu’on doit prendre pour améliorer sa santé et son humeur pour tous les jours.